Jaab.fr

Gérer l’eau de votre piscine : combien de temps sans filtration ?

La filtration est un élément clé pour maintenir la qualité de l’eau de votre piscine. Cependant, il peut arriver que vous deviez interrompre temporairement le processus de filtration pour diverses raisons, telles que des travaux de réparation ou de maintenance. La question qui se pose alors est la suivante : combien de temps peut-on laisser une piscine sans filtration avant que cela n’impacte sérieusement la qualité de l’eau ? Dans cet article, nous examinerons les facteurs influant sur la durée pendant laquelle une piscine peut rester sans filtration et les précautions à prendre pour éviter tout problème.

Facteurs influençant la durée sans filtration

Plusieurs éléments sont à prendre en compte lorsqu’il s’agit de déterminer combien de temps votre piscine peut rester sans filtration :

  • La température de l’eau : la température influe directement sur la prolifération des bactéries et autres micro-organismes dans l’eau. Plus l’eau est chaude, plus vite ils se développent. En période de forte chaleur, le temps sans filtration sera donc plus court.
  • La fréquentation de la piscine : lorsque des personnes se baignent, elles introduisent des impuretés dans l’eau (sueur, cosmétiques, etc.) qui favorisent la multiplication des germes. Si la piscine ne doit pas être utilisée pendant un certain temps, il est possible de laisser la filtration à l’arrêt plus longtemps.
  • La taille de la piscine : une grande quantité d’eau mettra plus de temps à se dégrader qu’une petite. Ainsi, une piscine de grande taille pourra généralement supporter un temps sans filtration plus long.
  • La qualité de l’eau avant l’interruption de la filtration : si l’eau était déjà trouble ou déséquilibrée en termes de traitement chimique avant l’arrêt de la filtration, cela pourrait accélérer la détérioration de sa qualité pendant cette période.
Lisez aussi   Quand et comment restaurer les joints d’étanchéité d’une fenêtre ?

Précautions à prendre lors d’une interruption de la filtration

Afin de limiter les conséquences d’une absence de filtration sur la qualité de l’eau de votre piscine, il est recommandé de suivre ces conseils :

  1. Maintenir le traitement chimique de l’eau : même sans filtration, il est essentiel de continuer à ajuster régulièrement les niveaux de chlore et de pH pour contrôler la prolifération des micro-organismes.
  2. Réaliser un nettoyage manuel : en l’absence de filtration, utilisez une épuisette pour retirer les feuilles et autres débris flottant à la surface de l’eau et passez l’aspirateur de fond pour éliminer les impuretés qui s’y sont déposées.
  3. Limiter la fréquentation de la piscine : si possible, évitez de vous baigner pendant la période sans filtration pour minimiser l’introduction de nouvelles impuretés dans l’eau.

Comment savoir si le temps sans filtration est trop long ?

Il n’existe pas de réponse universelle à cette question, car la tolérance d’une piscine à une absence de filtration dépend des facteurs évoqués précédemment. Néanmoins, voici quelques signes qui peuvent indiquer que la qualité de l’eau se détériore :

  • L’eau devient trouble ou prend une teinte verte : ce sont des signes que les algues et autres micro-organismes se développent dans l’eau en l’absence de filtration.
  • Une odeur désagréable émane de l’eau : cela peut être dû à une accumulation de bactéries et autres germes malgré le traitement chimique.
  • Des dépôts apparaissent au fond de la piscine ou sur les parois : ils peuvent être causés par la sédimentation d’impuretés non filtrées.

Que faire si la qualité de l’eau se dégrade rapidement ?

Dans certains cas, il peut être nécessaire de prendre des mesures plus drastiques pour remettre la piscine en état :

  1. Traitement choc au chlore : ceci permettra de tuer rapidement les micro-organismes responsables de la détérioration de l’eau et de clarifier celle-ci.
  2. Floculation de l’eau : l’application d’un produit floculant permettra de rassembler les particules en suspension et de faciliter leur élimination lors du passage de l’aspirateur de fond.
  3. Changement partiel ou total de l’eau : dans les cas extrêmes, il peut être nécessaire de vider la piscine et de la remplir à nouveau avec une eau propre et traitée avant de remettre en service la filtration. Cette solution est toutefois coûteuse en termes d’eau et d’énergie et doit être évitée autant que possible.
Lisez aussi   Maison provençale : définition, caractéristiques et spécificités

En somme, déterminer combien de temps une piscine peut rester sans filtration dépend de plusieurs facteurs, tels que la température de l’eau, la fréquentation de la piscine, sa taille et la qualité de l’eau initiale. Pour minimiser les conséquences d’une absence de filtration sur la qualité de l’eau, il est essentiel de maintenir le traitement chimique de l’eau, de réaliser un nettoyage manuel et de limiter la fréquentation de la piscine. Enfin, surveillez attentivement l’évolution de la qualité de l’eau et n’hésitez pas à prendre des mesures plus drastiques si nécessaire pour préserver la santé des baigneurs et la longévité de votre installation.

Laisser un commentaire